Installation d'un serveur Minecraft

De HomeServer.DIY.
Aller à : Navigation, rechercher

Dans cet article, nous allons voir comment créer un serveur minecraft. Ce n’est pas bien compliqué.

La démarche est sensiblement la même quelque soit le système d’exploitation : Windows ou GNU/Linux.

Pour une plateforme GNU/Linux (debian dans mon cas)

Il faut commencer par installer la dernière version de java. Nous allons utiliser la console pour ce faire. Dans un premier temps, il faut se mettre en administrateur avec la commande :

user@computer:$ su

Puis on installe java de avec ces commandes :

user@computer:$ apt-get update

On peut maintenant sortir du mode administrateur avec un :

user@computer:$ exit

Ensuite, il ne reste qu’à télécharger la dernière version du serveur sur le site officiel de minecraft. Tout d’abord, on va se placer dans notre dossier personnel avec :

user@computer:$ cd

Puis on va créer un nouveau dossier « minecraftserveur » avec la commande mkdir :

user@computer:$ mkdir minecraftserveur

Et enfin on entre dans ce dossier, et on télécharge la dernière version du serveur avec la commande wget :

user@computer:$ cd minecraftserveur

user@computer:$ wget http://www.minecraft.net/download/minecraft_server.jar

Ensuite, il faut lancer le serveur à l’aide de la commande suivante :

user@computer:$ java -Xmx1024M -Xms1024M -jar minecraft_server.jar nogui

Le serveur va donc générer plusieurs fichiers dont ceux de configuration et une première carte. Attention, il faut bien lancer la commande une fois qu’on est dans le répertoire de minecraft, sinon les fichiers générés ne seront pas dans le bon répertoire.

Pour une plateforme sous Windows (de Xp à Seven)

  • Si cela n’est pas encore fait, il faut installer la dernière version de java.
  • Puis, il faut se rendre sur le site de minecraft pour télécharger la dernière version.
  • Et enfin, une fois le fichier dans le répertoire de notre choix, il ne reste qu’a cliquer sur le fichier Minecraft_serveur.exe pour lancer le serveur.

Le serveur va générer plusieurs fichiers dont ceux de configuration et une première carte. Maintenant que le serveur est lancé, nous allons l’arrêter avec la commande stop afin de regarder de plus près la configuration de celui ci.

Configuration du serveur

Nous avons donc :

Liste-des-fichiers2.jpg

  • World : C’est la carte généré par le serveur au premier lancement.
  • banned-ips/players : deux fichiers pour bannir un joueur et une ip du serveur.
  • ops : un fichier qui permet de donner des droits d’administrateur à des joueurs, il suffit d’ajouter un pseudo dans celui-ci et de lancer le serveur, ou dans le jeux de taper /op pseudo.
  • server : On y trouve tout ce qu’écrit la console du serveur (le log).
  • server.properties : le fichier de configuration du serveur.
  • white-list : Si l’option est activé, ce fichier permet d’ouvrir le serveur qu’à certain joueur (même fonctionnement que le fichier ops, ou dans le jeux /whitelist add pseudo).

Intéressons-nous maintenant au fichier server.properties, le bloc notes (ou notepad++) permet de l’ouvrir sous Windows, et sous linux on peut utiliser la commande nano :

user@computer:$ nano server.propeties

Et on a la liste suivante :

  • level-name=world
    • Le nom de la carte du serveur.
  • allow-nether=true/false
    • Permet d’avoir une carte dans l’enfer (sans prendre une porte).
  • view-distance=10
    • défini le rayon de mise à jour de la carte pour chaque joueur.
  • spawn-monsters=true/false
    • Active ou non les monstres.
  • online-mode=true/false
    • Active ou non l’identification d’un joueur sur le serveur principal de mincraft.
  • spawn-animals=true/false
    • Active ou non les animaux.
  • max-players=20
    • Limite maximal du nombre de joueur du serveur.
  • server-ip=xxx.xxx.xxx.xxx
    • Adresse IP du serveur.
  • pvp=true/false
    • Active ou non le PVP (Player Vs Player), donc de pouvoir blesser ou non les autres joueurs.
  • level-seed=
    • Série de caractère qui correspond à une carte à générer bien précise.
  • server-port=25565
    • Port du serveur.
  • allow-flight=true/false
    • Permet ou non, l’utilisation d’un mod qui permet de voler.
  • white-list=true/false
    • Active ou non la white-list.