L'onduleur

De HomeServer.DIY.
Aller à : Navigation, rechercher

L’onduleur (UPS pour Uninterruptible Power Supply ou ASI pour Alimentation Sans Interruption) est une pièce maîtresse dans une architecture réseau (professionnelle ou personnelle). En effet, qui n’a jamais subi un orage et perdu une alimentation, un scanner ou pire un disque dur ? Certains se disent « si j’avais su… », d’autres (prévoyants ) se sont équipés avant l’accident. Oui mais « ça fait encore un boitier à trainer à la maison » me direz-vous ? Je répondrais que la sécurité du serveur, et donc de ses données, passe avant tout.

Sommaire

Qu’est-ce qu’un onduleur ?

Pour faire simple, un onduleur est un boitier que l’on branche entre la prise murale et notre précieux matériel informatique. Il est composé d’une batterie, d’un circuit de charge et d’un circuit de surveillance relié en USB à la machine maîtresse. Il existe plusieurs types et modèles pour différents usages. Le principe de fonctionnement est le suivant :

mode normal : l’onduleur maintient la charge de sa batterie tout en surveillant son entrée électrique.

Si détection de « pas de courant » alors bascule sur « mode batterie »

mode batterie : l’onduleur alimente ses sorties électriques tant que le courant d’entrée n’est pas rétabli. Si le courant n’est pas rétabli après un laps de temps déterminé, il émet une commande de type « shutdown » vers ses sorties électriques.

si « temps écoulé » alors émettre message « shutdown » Tant que « pas de courant » rester sur « mode batterie »

Pourquoi utiliser cet type d’appareil ?

La raison me parait évidente : protéger votre précieux homeserver d’éventuelles sautes d’humeurs du réseau électrique.

Matériel requis

un serveur : restons dans le cadre serveur@home un onduleur : j’ai un Eaton Ellipse ASR 600 USBS choisi pour sa compatibilité avec linux une prise électrique linux : ubuntu server 10.04 dans mon cas. NUT : logiciel générique de gestion d’onduleur Tutorial

Première partie : le câblage

branchez l’onduleur à la prise électrique reliez ensuite votre matériel aux prises de l’onduleur connectez le câble USB à votre serveur mettez l’ensemble sous tension

Deuxième partie : linux

Pour commençer, vérifions que notre UPS est bien détecté par le système :

lsusb

qui retourne :

Bus 007 Device 001: ID 1d6b:0001 Linux Foundation 1.1 root hub Bus 006 Device 001: ID 1d6b:0001 Linux Foundation 1.1 root hub Bus 005 Device 001: ID 1d6b:0001 Linux Foundation 1.1 root hub Bus 004 Device 001: ID 1d6b:0001 Linux Foundation 1.1 root hub Bus 003 Device 002: ID 0463:ffff MGE UPS Systems UPS Bus 003 Device 001: ID 1d6b:0001 Linux Foundation 1.1 root hub Bus 002 Device 001: ID 1d6b:0002 Linux Foundation 2.0 root hub Bus 001 Device 001: ID 1d6b:0002 Linux Foundation 2.0 root hub

la réponse est positive ! Dans le cas contraire, pensez à bien vérifier la connection usb entre l’UPS et le serveur

vérifions maintenant les droits du système sur le périphérique :

ls -l /dev/bus/usb/003

qui retourne :

crw-rw-r– 1 root root 189, 256 2010-09-21 11:57 001 crw-rw-r– 1 root root 189, 257 2010-09-21 14:23 002

Zut ! Encore ce root ! Qu’a cela ne tienne, donnons à NUT la main sur le périphérique 002 du bus usb 003 à l’aide de :

sudo chgrp nut /dev/bus/usb/003/002

revérifions

ls -l /dev/bus/usb/003
crw-rw-r– 1 root root 189, 256 2010-09-21 11:57 001 crw-rw-r– 1 root nut 189, 257 2010-09-21 14:23 002

bien !

Installons maintenant NUT :

sudo apt-get install nut

Configurons :

  • /etc/nut/nut.conf
MODE = standalone
  • /etc/nut/ups.conf ajouter
[onduleureaton] driver = usbhid-ups port = auto desc = « Eaton Ellipse ASR 600 USBS »

onduleureaton est le nom que vous donnez à votre onduleur. Il doit être un mot unique car il définit son nom sur le réseau.

usbhid-ups est le driver de votre UPS (liste http://networkupstools.org/compat/stable.html)

port = auto laisser comme cela

desc est la description que vous voulez donner, n’importe quoi fait l’affaire

  • /etc/nut/upsd.conf (dé-commentez les paramètres nécessaires)
MAXAGE 15 LISTEN 127.0.0.1 3493 MAXCONN 1024
  • /etc/nut/upsd.users
[admin] password = adminpass actions = SET instcmds = ALL [upsmonitor] password = userpass upsmon master
  • /etc/nut/upsmon.conf
MONITOR myups@localhost 1 upsmonitor userpass "master" MINSUPPLIES 1 FINALDELAY 5 HOSTSYNC 15 SHUTDOWNCMD "/sbin/shutdown -h +0" POWERDOWNFLAG /etc/killpower POLLFREQ 5 POLLFREQALERT 5 DEADTIME 15 NOCOMMWARNTIME 300 RBWARNTIME 43200

voilà, l’installation est terminée. Il ne reste plus qu’à redémarrer.